Djibouti-Immobilier

L’économie Djiboutienne

Djibouti est une passerelle naturelle à un marché de plus de 400 millions d’habitants.

L’économie Djiboutienne

Washington, 25 avril 2018 – La Banque mondiale a annoncé  l’approbation d’un nouveau financement destiné à Djibouti. Il s’agit d’appuyer les efforts déployés par le pays à travers les nouvelles technologies pour rapprocher l’État des citoyens et d’améliorer les résultats, la transparence et l’efficacité de son administration publique.

Taux de croissance d’environ 6.5%

Inflation stable autour de 3%

Taux de change fixe : 1$ = 177.721 Djf

Monnaie librement convertible.

Pas de contraintes liées au rapatriement des capitaux et fiscalité attrayantes.

L’économie de Djibouti continue de caracoler, sa croissance devant se maintenir à 7 % par an entre 2017 et 2019. Elle récolte les fruits de ses investissements massifs dans les infrastructures et de son positionnement comme plateforme commerciale et logistique régionale, les services représentant aujourd’hui 80 % du PIB. Contrepartie de ces investissements, la dette publique s’est aggravée (notamment envers la Chine), atteignant 85 % du PIB en 2017. L’achèvement de certains travaux réduit cependant les besoins en importations, abaissant le déficit courant à -12,8 % du PIB en 2016. L’inflation demeure maîtrisée à 3,5 %.

En janvier, la construction de la plus grande zone franche du continent, Djibouti Silk Road Station, a démarré. Fruit d’un accord signé avec la Chine en mars 2016, cette zone de 48 km2 représente un investissement de 347 millions de dollars (M USD). Elle est construite par le premier opérateur portuaire chinois Dalian Port et sera exploitée en coentreprise par l’Autorité djiboutienne des ports et zone franche et China Merchants Group. Elle doit générer 7 Mds USD de revenus en 2019.

Les inaugurations de nouvelles infrastructures portuaires se sont succédé en 2017, en commençant en mai par le port polyvalent de Doraleh, qui devrait prendre le relais de l’ancien port de Djibouti, saturé. Profondeur  18 m,  12 portiques un quai de 1 200 m, il pourra accueillir des bateaux de 15 000 conteneurs et traiter 9 millions de tonnes (Mt) de marchandises par an, conteneurs et vrac. Les entrepôts peuvent stocker 200 000 t d’engrais et de céréales. En juin, c’était au tour du port de Tadjourah, au nord, destiné à l’exportation de potasse d’Ethiopie (90 M USD d’investissement, capacité 4 Mt/an) puis de celui de Ghoubet (64 M USD), pour le sel du lac Assal (64 M USD, 5 Mt/an). Environ 60 % du trafic portuaire de Djibouti est avec l’Asie. Le trafic général a progressé de 20 % en 2015, à 5,7 Mt, selon les dernières données disponibles. La Chine construit aussi deux nouveaux aéroports.

Djibouti, porte d’entrée vers l’Afrique de l’Est, devient réalité. En octobre 2016 était achevée la ligne ferroviaire électrifiée reliant l’Éthiopie au port de Djibouti (756 km, projet chinois). En 2017, l’Américain Black Rhino (Blackstone) a démarré la construction de l’oléoduc Horn of Africa Pipeline (550 km, 1,6 Md USD d’investissement) entre Djibouti et un terminal à Awash, tandis que le Chinois CGCOC s’attelait à la canalisation d’eau potable avec l’Éthiopie (327 M USD). Le consortium franco-espagnol Eiffage-Tedagua, a remporté fin août 2017 un contrat de 63 M EUR pour une usine de dessalement d’eau de mer (45 000 m3/j).

La République de Djibouti, de par sa position géographique s’est donnée depuis plus d’une décennie la vocation d’un hub régional à travers une plateforme logistique et commerciale attractive et performante.

De ce fait, de nombreuses lois et réformes ont été mises en œuvre pour appuyer et améliorer l’environnement des affaires en vue d’attirer les investissements directs étrangers, et de réaliser un meilleur score dans le classement du rapport de Doing Business.

Climat Djibouti Climat Djibouti Climat Djibouti Climat Djibouti Climat Djibouti Climat Djibouti Climat Djibouti Climat Djibouti Climat Djibouti 

 

Il est situé sur la 2ème route maritime du monde, où le trafic est 60% du trafic mondial

Le pays est stratégiquement placé dans la région, pour servir plaque tournante pour les pays enclavés.

Il jouit d’une stabilité politique.

Les ressortissants et les étrangers jouissent aussi bien du même droit.

Sa monnaie est liée au dollar américain et est librement convertible, avec un faible taux d’inflation

Il dispose d’un système financier, sans contrôle des changes, totalement gratuit permet le transfert de devises

Son économie est axée sur le développement et en plein essor (comme les grands projets d’infrastructure)

Son système Telecom se classe parmi les meilleurs en Afrique, avec la station de SEA ME WE et câbles de fibres sous-marines EIG.

opérations investissements dans le pays sont admissibles au financement et couvre l’assurance des institutions financières internationales.

Economie de Djibouti  L’économie Djiboutienne

Visiteurs du Site